Votre mot de passe vous sera envoyé.

Une société saine, comme n’importe quel organisme a besoin d’éléments œuvrants ensemble de manière vertueuse pour fonctionner et perdurer.

Ce que je propose ce sont des assemblées citoyennes obligatoires, par quartier, village, hameau, une fois par mois pendant 1/2 journée afin de traiter de problèmes locaux ainsi que territoriaux.

Ces assemblées seront constituées de groupes de personnes majeures et de tout âge/sexe/corps de métier confondus changeant à chaque réunion pour éviter l’émergence de leader prenant le pas sur l’aspect horizontal de ce type de politique (nombre de personnes restant à définir).

« Obligatoire !? » Me diriez vous …

Je sais que l’on vit en démocratie et que cela pourrait sonner comme une mesure quasi dictatoriale. Mais on oblige bien les enfants à aller à l’école. On nous oblige bien à payer nos impôts. Alors pourquoi pas nous obliger à continuer notre devoir d’entretenir notre conscience citoyenne ainsi que créer une réelle cohésion sociale locale.

L’idée de ce type d’assemblée serait de choisir par groupe un sujet à traiter et de proposer une solution, une idée faisant ensuite l’objet d’un vote anonyme sur place. Les votes majoritaires de cette assemblées remonteront ensuite à différents comités d’évaluation de la faisabilité de ces mesures et de choisir la plus faisable parmi celles-ci, eux mêmes chapeautés par un autre comité en charge de choisir parmi les propositions sélectionnées quelques propositions remontants directement à un dernier comité chargé d’en faire une proposition de loi ou de mesure réelle.

Outre le fait que ces assemblées servent à faire de la politique un espace plus citoyen pour une démocratie plus directe. Elles auront aussi pour but, d’échanger sans heurt avec son prochain. De connaître et d’appréhender les avis de chacun. Et avant tout de responsabiliser tout un chacun quant à sa place en tant qu’architecte d’une société plus juste et vertueuse.

Avec cette mesure je propose de créer un espace internet de démocratie direct national autant que trans-national relié à l’état ainsi qu’à l’ONU, afin de mettre en avant les grandes idées et réformes demandées par les citoyens de notre état ainsi que ceux des nations du monde.