Votre mot de passe vous sera envoyé.

Problème :

Le problème de l’alimentation est un enjeu majeur de santé publique. Non seulement les pesticides affaiblissent les sols et portent atteinte à la biodiversité, mais ils ont également des effets très nocifs pour notre santé : Bisphénol A, DDT et phtalates en particulier ont des effets extrêmement nocifs sur la stérilité, la bonne santé des bébés à la naissance. Ces produits se retrouvent essentiellement dans notre alimentation. C’est en consommant des le plus jeune âge des produits sans pesticides que l’on se protège.

Solution :

Imposer 50% d’alimentation durable labelisée minimum dans toutes les restaurations collectives (cantines, hôpitaux, maisons de retraite) :
Pour deux raisons : d’une part, améliorer l’alimentation de la population ;mais aussi  renforcer significativement la demande de produits écologiques et durables pour soutenir le développement d’exploitations de ce type.) Comme l’alimentation est un des critères centraux d’inégalité sociale, les collectivités territoriales compenserait l’augmentation du prix de la cantine. (Aujourd’hui seulement 2,7% est bio.)

Contrainte :

Nul

Budget :

Nul

 

Imposer 50% d’alimentation durable labelisée minimum dans les restaurations collectives

À vous de voter

Félicitation pour votre vote!